Rechercher
  • Cédric MOULLET

L'amiante autrement #2 : 50 ans d'amiante chez Everitube

Quand on collectionne les objets en lien avec l'industrie de l'amiante, il n'est pas rare (bien au contraire) de tomber sur certains pièces en faisant l'apologie. Bien loin de l'univers de  Stan Lee et de son Strange Tales #111, je vous propose aujourd'hui une autre pièce de ma modeste collection "amiante" : un bronze commémoratif.

Qualifié par certains de vide-poche, par d'autres de cendriers, cet objet plutôt rare célèbre un demi-siècle d'amiante-ciment, de 1917 à 1967. Certainement commandé par le groupe EVERITE à l'artiste et maître Max Le Verrier (1891-1973), ce bronze est une pièce à la gloire de la marque EVERITUBE dont les implantations nationales sont évoquées par les blasons constituant l'objet : le Lion pour Bassens, le Dauphin pour Andancette et les 3 Lys pour Saint Etienne du Vouvray (à vérifier...) ; les 3 lys représentant l'Ile de France, implantation du siège. Le logo "AC" désigne sans aucun doute l'amiante-ciment, produit star de la marque.

Le poinçon situé sous le bronze confirme l'appartenance au groupe EVERITE. A ses côtés, la signature de l'artiste et le poinçon "BRONZE" qui confirme, oxydation à l'appui, la nature de l'objet.


Si l’œuvre peut paraître aujourd'hui inconvenante, elle est le témoin d'une époque où l'industrie florissante de l'amiante voyait défiler des cohortes de camions livrant de l'amiante pur en provenance du Canada, que les usines de ces groupes transformaient en produits isolants.


Au regard de l'objet lui-même et de la renommée de l'artiste, il n'est pas difficile de deviner que cette industrie devait générer un chiffre d'affaire et des profits très confortables pour célébrer 50 ans d'activité de cette façon.


Je n'ai malheureusement trouvé que peu d'informations sur cet objet ancien... donc si les historiens en herbe sont tentés, je suis preneur.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout