Rechercher
  • Cédric MOULLET

L'amiante autrement #3

Nouvel objet insolite de ma collection « amiante » : un joli certificat.


10 parts d’une valeur totale de 1000$ de l’Amalgamated Asbestos Corporation, de mars 1910, soit juste 1 an après la création de cette structure regroupant les principaux producteurs d’amiante de l’époque, qui changera plusieurs fois de nom et deviendra la Société Asbestos Limitée.



L’Amalgamated Asbestos Corporation est une entreprise fondée en 1909, qui regroupe cinq producteurs d'amiante. La compagnie est constituée des mines King et Beaver de Thetford Mines et des mines British Canadian, Dominion et Standard de Black Lake. Le président de la compagnie est Edward Black Greenshields alors que les superviseurs des différentes mines sont : Benson James Bennett (mine King), A.R. Martin (mine Beaver), Ed. Slade (mine British Canadian) et Wellie A. Clearihu (mines Dominion et Standard).

Elle prendra le nom d’Asbestos Corporation of Canada en 1912 et deviendra le plus important producteur d'amiante au Québec, devant l'Asbestos & Asbestic Co., une entreprise minière qui exploite la mine Jeffrey, à Asbestos, depuis 1897.



Les débuts de la Société Asbestos Limitée remontent à 1909 où l'on assiste à la fusion de plusieurs mines d'amiante de Thetford Mines et Black Lake pour former "Amalgamated Asbestos Co." Sont fusionnées, entre autres, les mines King, Beaver, Fraser, Bennett-Martin de Thetford Mines avec la British Canadian, Standard et Dominion de Black Lake.


En 1912, aux prises avec de grandes difficultés financières, l'Amalgamated est réorganisée par des intérêts canadiens et devient "Asbestos Corporation of Canada Limited".


En 1925, la compagnie acquiert plusieurs autres compagnies minières et forme "Asbestos Corporation Limited". En 1926, elle fait l'acquisition de "Black Lake Asbestos and Chrome Co." et devient l'un des plus importants gisements de chromite au Québec.


À partir de 1945, les mines de chrome ne sont plus exploitées mais les gisements demeurent une réserve de chromite des plus importantes au Canada. La presque totalité de ces gisements appartiennent aujourd'hui à la Société Asbestos Limitée et à la compagnie "Lac d'amiante du Québec".



En 1930, la récession économique se fait sentir et la compagnie n'exploite qu'une seule mine, soit la King, qui opère six heures par jour.


En 1950, l'après-guerre favorise la croissance de l'industrie de l'amiante au Québec. En effet, la Société Asbestos Limitée détient la plus grande partie des gisements à Thetford Mines. Elle exploite les mines King et Beaver, fusionnées en 1956 pour former "King Beaver", British Canadian à Black Lake et la mine Normandie à Vimy Ridge.


En 1964, elle poursuit sa progression en achetant la mine Johnson à Thetford Mines et en exploitant les gisements d'Asbestos Hill dans l'Ungava. Pour traiter le minerai de ce dernier, elle construit un moulin à Nordenham en Allemagne.


En 1977, le nom "Asbestos Corporation Limited" est francisé et prend le nom "Société Asbestos Limitée " . C'est à cette époque que le gouvernement québécois élabore un projet de loi qui vise l'expropriation de la Société Asbestos Limitée afin de forcer "General Dynamics Corporation" à lui vendre la compagnie.


En février 1982, une entente officialise la nationalisation de la compagnie.


À partir des années 1980, l'industrie de l'amiante subit une grande crise. En effet, les américains dénigrent l'amiante en affirmant qu'il est nocif pour la santé. Cette situation entraîne une baisse des ventes et la compagnie met à pied de nombreux travailleurs.


Tous ces facteurs amènent, le 1er juillet 1986, les compagnies minières encore en opération à se regrouper pour former une société en commandite gérée par Lab Chrysotile. On y compte près de 1425 employés répartis dans trois mines différentes: Lac d'amiante du Québec, British Canadian appartenant à la Société Asbestos Limitée et les mines d'amiante Bell. Suite à la faiblesse du marché de l'amiante, la mine British Canadian ferme ses portes le 1er novembre 1997. Aujourd'hui, les mines Lac d'amiante du Québec et Bell fonctionnent toujours mais en alternance.


Entre 1909 et 1980, l’Amalgamated Asbetos Corporation représente le principal employeur du Québec. Elle acquiert, au cours de son existence, les droits miniers de plus de soixante-dix mines d'amiante à Thetford Mines, Black Lake, East Broughton, Coleraine et au nord du Québec.


Aujourd’hui, je ne suis pas sûr que ce joli document me rapporte 1000$.


Plus d’informations :

https://www.sahra.qc.ca/

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout