Rechercher
  • Cédric MOULLET

L'amiante autrement #5 : HSE Playing Cards


En terme de gestion du risque amiante en Europe, il est évident que des pays comme l’Angleterre ou l’Allemagne ont été précurseurs dans la mise en place de mesures préventives et informatives. C’est dans cette optique que les services de prévention du HSE (Health & Safety Executive), équivalent de notre DIRECCTE nationale en Angleterre, ont diffusé auprès du public un support subtil et original de prévention : un jeu de cartes !


"Are you gambling with your life ?"

[Jouez-vous avec votre vie ?]

La subtilité de leur communication réside dans l’association entre le fait de jouer avec sa vie et l’addiction au jeu matérialisée par le jeu de carte. Les poumons noircis et stylisés évoquent ici les dangers de l’amiante, repris par le slogan de la campagne : « don’t take risk with asbestos » [ne prenez pas de risque avec l’amiante].

Si la tranche du paquet renvoie vers le site officiel du HSE www.hse.gov.uk, il m’a été impossible de trouver plus d’informations sur cette campagne de prévention. En effet si des jeux de cartes « Safe Deal » ou « Healthy Deal » sont encore disponibles sur le site, celui lié au risque amiante a disparu. Je ne pourrais donc pas situer cette campagne dans le temps.



Depuis mes débuts dans l’amiante, la recherche d’une communication préventive efficace a toujours été un défi.

Comment faire prendre conscience du risque sans être trop institutionnel ni trop léger ?

Il y a quelques années déjà, j’avais tenté d’emprunter le chemin du parallèle entre le risque et le jeu par le biais d’une affiche que j’avais réalisée avec un kit de Playmobil (que je cherche à retrouver par tous les moyens).



Aujourd’hui, le sujet amiante est tellement préoccupant qu’il est difficile de communiquer de façon légère ou décalée, à l’image de ce qu’a pu produire la Sécurité Routière avec le gilet jaune de Karl Lagerfeld. La communication des institutionnels est souvent classique voire austère ; la dernière campagne "choc" reste celle de l’INRS :



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout