Rechercher
  • Cédric MOULLET

L'amiante autrement #6 : GAF Asbestos Floor Tiles



Semblant sortir tout droit d’un épisode de la série « Mad Men », le 6e objet de la série « L’Amiante autrement » est une publicité pour les dalles de sol vinyliques de la société GAF, tirée du magazine Architectural record de Novembre 1969.


GAF est une société américaine fondée en 1886, toujours active aujourd’hui, dont l’activité est essentiellement tournée vers la fabrication d’éléments de toiture. GAF est la branche américaine du conglomérat de chimie allemand IG DYES baptisé aux USA General Aniline and Film (GAF). Grâce à l’acquisition de Ruberoid, GAF commercialise toute une gamme d’éléments d’isolation pour toiture contenant de grandes quantités d’amiante, et qui sera à l’origine de nombreuses plaintes dans les années 80.


GAF était également propriétaire d’une mine d’amiante en Virginie, fermée en 1975.

La société a donc également commercialisé une gamme de dalles de sol en vinyle-amiante, l’équivalent en France de nos chères dalles Gerflex, dont on connait aujourd’hui la dangerosité et dont la présence en masse dans les bâtiments, notamment les écoles, hôpitaux et autres ERP, représente un risque majeur pour la population.


Si ces produits, reconnus à l’époque pour leur résistance physique aux incessants piétinements et passages de chaises à roulettes, ont été largement utilisés dans le bâtiment, ils sont aujourd’hui interdits en France et leur retrait doit être réalisé par des sociétés certifiées si leur état de dégradation est susceptible de générer un empoussièrement préoccupant.


Mais il est difficile de repérer ces produits contenant de l’amiante sans la réalisation d’un repérage, assorti d’une analyse matériau, car les fabricants ont continué la production de ces gammes de revêtements de sols, parfois en retirant simplement l’amiante de la fabrication. Comme d’autres matériaux, il est donc impossible de reconnaitre visuellement une dalle contenant de l’amiante.


Ces dalles de sol peuvent parfois être aussi "l’arbre qui cache la forêt"… celles-ci étant généralement collées sur un ragréage amianté ou une chape maigre au moyen d’une colle bitumineuse contenant également de l’amiante… D’où l’importance de bien repérer ce type de matériaux avant d’engager des travaux de réhabilitation ou de démolition.


Pour plus d’informations sur le traitement de ces matériaux ou la gestion de vos repérages amiante, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste !

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout